Le mont de Yemma Gouraya surplombe la ville de Béjaïa dans la région de basse Kabylie. Le site abriterait la sépulture de la sainte patronne de la ville.

À 660 mètres d’altitude, le mont de Yemma Gouraya surplombe la ville de Béjaïa située au nord-est de l’Algérie dans la région de basse Kabylie. Il abriterait selon la légende locale le lieu de la sépulture de la sainte patronne de la ville de Béjaïa, Yemma Gouraya, la soeur de Yemma Mezghitane, sainte patronne de Jijel et de Yemma Timezrit, sainte patronne de Timezrit.

Le site du mont de Yemma Gouraya domine également le parc national de Gouraya, classé réserve de biosphère par l’UNESCO en 2004 du fait de la richesse de son milieu marin et terrestre mais aussi grâce à ses monuments archéologiques. Il accueille chaque année plus d’un million de visiteurs, dont de nombreux pèlerins rendant visite à celle considérée comme étant la centième (et seule femme) figure sainte de la région.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Gouraya signifierait la « protectrice de la montagne ». Au sommet du mont se trouve un fort édifié sur les ruines d’un mausolée servant à l’époque d’observatoire militaire datant de la présence espagnole au XVIème siècle et réaménagé par l’armée française au XIXème siècle.

Yemma Gouraya serait alors une savante de la tradition soufie ayant partagé son savoir dans la région (d’aucuns soutiennent que son nom dérive de Yemme El-Koraïa, c’est à dire la mère enseignante) et qui se serait retirée vers la montagne afin de méditer, gagnant le respect des habitants de Béjaïa. Suite à sa mort, sa demeure serait devenue un lieu de recueil religieux et un mausolée.

Photo: Mokhtar Alioueche Photographie

De nombreux Béjaouis entament le pèlerinage au coeur du mont de Yemma Gouraya dans le but de s’attirer la bénédiction divine et la protection dont la sainte patronne ferait jouir la ville. Il ne s’agit pas d’un phénomène inédit puisque Béjaïa est aussi connue sous son surnom de « petite Mecque » selon Ibn Arabi, en référence au grand nombre de saints soufis que la ville compte et des considérables pèlerinages qu’accueille la capitale des Hamadites.

Divers plats à base de couscous et des sucreries sont offerts aux pèlerins qui viennent dans le but de prier ou remercier le ciel sous les chants religieux, tandis que les sommes offertes en offrande sont réutilisées dans le but d’aménager les lieux. La beauté du mont de Yemma Gouraya, la richesse et la diversité de sa biosphère ainsi son importance spirituelle en fait l’un des sites à visiter en Algérie.

Photo: The Road Are So Far – Mouri Sofiane

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire ici
Veuillez entrer votre nom ici