Les oeuvres poétiques de Hocine Ziani ont profondément marqué la peinture algérienne par le dialogue des registres réalistes, hyperréalistes et semi-abstractionistes.

Hocine Ziani est un artiste plasticien algérien autodidacte originaire de Dellys. Après une première formation en comptabilité, il s’installe à Alger en 1973 afin de poursuivre ses études et obtient un poste de comptable dans le secteur publique tout en poursuivant sa passion pour la peinture.

hocine-ziani-bataille
La Défence de Constantine. Huile sur toile, 200 x 400 cm, 1999, collection du Musée Central de l’Armée, Alger

Il s’y consacre pleinement dès 1978 et organise durant l’année suivante sa première exposition dans une galerie algéroise. Il s’associe alors à d’autres figures de la peinture algérienne pour fonder le Groupe des 35 peintres qui compte notamment Issiakhem, Temmam, Khadda, Denis Martinez, Samsom, Kerbouche, Mesli, Ali-Khodja, Louail, Silem, Zoubir, Bourdine ou encore Ouamane.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les oeuvres de l’artiste vont au fil des ans enrichir les collections du pays ainsi que des institutions gouvernementales et présidentielles d’Alger en passant par la France, le Maroc, Cuba, l’Argentine et le Vénézuela. Ses tableaux s’exposent de Charjah à Singapour et se font attribuer de multiples distinctions dont le Prix de l’Académie des Beaux-Arts de Paris.

Par fines touches de peinture successives, l’art de Hocine Ziani – où dialoguent les registres réalistes, hyperréalistes du premier plan et le semi-abstractionisme du fond de la composition – joue avec la lumière et le contraste dans une atmosphère poétique et onirique.

Hocine Ziani a cultivé le contraste entre premier plan et second plan, faisant s’évanouir celui-ci dans une poussière lumineuse semblable à un mirage. Ses œuvres en ont acquis une force et une puissance évocatrice sans pareille.

Clara Pozniakoff

Qu’il s’agisse de portraits, d’évènements historiques ayant marqué l’Algérie ou de scènes quotidiennes, ses tableaux racontent l’Algérie aussi bien dans sa splendeur que dans sa simplicité.

Photo: La Cerise du Paon. Huile sur toile, 89 x116 cm, 2004, collection privée, Paris

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire ici
Veuillez entrer votre nom ici