Le Festival international de la bande dessinée d’Alger ouvre ses porte à partir du mardi 4 octobre jusqu’au samedi 8 octobre avec pour invité d’honneur l’Italie.

fibda
Photo: FIBDA 2016 – L’Andalou

Le 9ème art est à l’honneur pour une neuvième édition du Festival international de la bande dessinée d’Alger (FIBDA).

Le festival, qui a accueilli lors de sa précédente édition près de 80 000 visiteurs, est programmé du 4 au 8 octobre sur l’esplanade de l’Office Riadh El Feth.

Tout au long de la manifestation culturelle, les activités incluent la création de stands animés par des éditeurs, des concours mais aussi des hommages aux acteurs phares de la bande dessinée tels Rachid Aït Kaci.

La programmation du festival compte des activités dont des expositions, tables rondes et conférences axées sur l’histoire de la bande dessinée italienne à l’honneur, organisées en partenariat avec l’Institut culturel italien.

«La 9ème bulle pour le 9ème art»

Ce sont alors 40 pays qui seront au rendez-vous, avec la participation pour la première fois du Mexique. Ce dernier y présentera des illustrateurs de publication pour l’enfance et la jeunesse dont l’hebdomadaire « Chamaco grande » et « Novelas imortales ». Le FIBDA est en effet aussi l’occasion d’échanges, avec notamment l’organisation de rencontres de bédéistes, des ateliers de collaboration entre dessinateurs de divers pays (comme le triangle La Havane-Bruxelles-Alger) et la traductions d’oeuvres étrangères en langue arabe, tamazight ou française.

fibda-alger
Bougherbal Ammar Redouane – FIBDA 2011

Comme chaque année, l’évènement sera l’occasion de promouvoir la bande dessinée algérienne, avec pour particularité cette année de placer les projecteurs sur la nouvelle génération. Ainsi, aux expositions et conférences s’ajoutent les concours de dessin, films d’animation et activités dans les écoles publiques et hôpitaux d’Alger. Le concours Cosplay initié par les éditions Z-Link sera également présent pour une nouvelle édition.

Rencontre incontournable pour les amateurs du 9ème art et plus généralement pour le public algérien, le festival international de la bande dessinée d’Alger contribue depuis sa création au développement de la bande dessinée algérienne.

Photo: Bougherbal Ammar Redouane – FIBDA 2011

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire ici
Veuillez entrer votre nom ici