L’entraide traditionnelle de la touiza

305

La touiza est un système d’entraide et de coopération traditionnelle qui permet de prêter une assistance occasionnelle à un membre de la communauté.

Malgré les divers bouleversements sociaux récents que la société algérienne a connus, le système de touiza persiste auprès de nombreuses communautés ou organismes dans le but de prêter une assistance occasionnelle à ceux qui en ont besoin.

Photo: Tourab – Twiza Work Camp

La touiza est un système d’entraide et de coopération traditionnelle sans obligation légale. Qu’il s’agisse d’aider un membre de la communauté à organiser une récolte ou à construire sa maison, l’objectif de la touiza est de solidifier les liens au sein du groupe et de soutenir à tour de rôle les membres du groupe, qui rendent subséquemment à la communauté l’assistance qui leur a été prêtée.

Aujourd’hui, la touiza est mobilisée par différentes associations dans divers initiatives dont le but est de venir en aide à ceux qui en ont besoin.

Ainsi, avec « Twiza Work Camp », une trentaine de jeunes bénévoles membres du collectif Tourab ont lancé une initiative visant à reconstruire une maison traditionnelle à Tolga dans la wilaya de Biskra. Durant près de dix jours, les participants sélectionnés dans le cadre de l’événement reconstruisent une ancienne maison de terre appartenant à une famille de la région, en utilisant de manière créative les outils naturels de l’architecture vernaculaire et en les adaptant aux besoins actuels.

« Destiné aux passionnés de patrimoine de toutes disciplines, amoureux de culture vernaculaire et de travaux manuels, Twiza WORKCAMP 2017 vous offre une réelle opportunité pour mettre vos mains littéralement à la pâte, dans le but de restaurer une maison traditionnelle en terre dans la région de Tolga, Wilaya de Biskra. »

Twiza Work Camp

À Alger, l’association Touiza de la wilaya d’Alger promeut le bénévolat et la participation aux actions de la protection de l’environnement et du développement durable.

« Nous avons un seul principe : la solidarité »

Avec des projets allant de la rénovation à la protection du patrimoine, le groupe organise des chantiers pour réhabiliter et restaurer des écoles, des dispensaires ou encore des centres culturels, tout en promouvant le développement solidaire ainsi qu’un mode de gouvernance qui implique les collectivités locales.

Faire une Touiza, c’est relever ses manches et répondre à l’appel de son voisin, l’aider à régler un problème ou accomplir une tâche qui est au dessus de ses moyens logistiques ou matériels. C’est prendre du plaisir à aider son prochain dans le désintérêt le plus sincère.

Karim Tedjani

C’est également en faisant appel au concept de touiza que la cité de Tafilelt dotée d’un urbanisme ksourien a vu le jour dans la région du Mzab. Le projet visait alors à offrir une solution aux familles sans accès au logement tout en préservant l’éthos mozabite.
Avec un modèle architectural d’urbanisme de développement durable et socialement engagé, l’initiative citoyenne a obtenu le Prix de la Ligue arabe pour l’environnement.
À travers ces différents projets, la touiza souligne l’impact que peut avoir un bénévolat mobilisant un groupe de citoyens portés par une conscience sociale et écologique. La touiza demeure un outil essentiel à valoriser dans le but d’assurer une inclusion pour tous et de protéger le patrimoine.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire ici
Veuillez entrer votre nom ici