jeudi 19 octobre 2017

La ville d’ocre rouge du Gourara

La cité d'ocre Timimoun dans la wilaya d'Adrar est emblématique des cités oasiennes du pays.

L’entraide traditionnelle de la touiza

La touiza est un système d'entraide collectif et de coopération traditionnelle qui permet de prêter une assistance occasionnelle à un membre de la communauté.

Belaredj et la réhabilitation du haïk

Après cinq années marquées par des prestations et initiatives mettant en valeur le haïk traditionnel, Belaredj tire sa révérence.

La Casbah d’Alger : Héritages et défis

Cet article fait partie de notre dossier sur la Casbah d'Alger. Pour lire la première section portant sur ses origines et ses caractéristiques, cliquez ici.

Voyage au coeur de la Casbah d’Alger

Inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1992, la Casbah d'Alger est un élément central de l'identité algéroise contemporaine.

Le tatouage traditionnel en Algérie: mythes et réalité

Le tatouage traditionnel est en Algérie une pratique pré-islamique en voie de disparition qu'on retrouve chez les femmes des générations précédant l'indépendance.

Yemma Gouraya de Béjaïa

Le mont de Yemma Gouraya surplombe la ville de Béjaïa dans la région de basse Kabylie. Le site abriterait la sépulture de la sainte patronne de la ville.

Haïk et bleu de Shanghai contre le cancer du sein

L'initiative vise à sensibiliser la population au cancer du sein, tout en mettant en valeur le patrimoine culturel algérois. Le 8 octobre, une marche en...

Les rituels cathartiques de la Sebeïba

La fête ancestrale touareg de la Sebeïba sera célébrée à partir du 10 octobre. Le festival de chant et de danse commémore la fin d’un conflit opposant différentes tribus de la région.

La Fantasia: L’art de la parade guerrière

Le «Jeu de la poudre » (La’b al Baroud) ou fantasia désigne un ensemble de spectacles équestres traditionnels pratiqués au Maghreb.

INITIATIVES

Un street art engagé pour réhabiliter l’espace public

Véritable moyen d'expression créative, le street art est de plus en plus utilisé en Algérie dans le but de réhabiliter les édifices en véhiculant un message engagé.