jeudi 19 octobre 2017

Quand Alger dansait au rythme du Panaf

Le Festival panafricain d'Alger, aussi connu sous le nom de Panaf, concrétise la politique panafricaine du pays en mobilisant la culture dans le but de soutenir des mouvements révolutionnaires noirs et africains.

Sylabs : L’accélérateur algérien de Start-ups

Fondé en 2015 par de jeunes passionnés d'entreprenariat et de marketing numérique, Sylabs contribue au développement d'un écosystème de start-ups en Algérie.

Haute couture façon Yasmina Chellali

Doyenne des stylistes et créateurs en Algérie, Yasmina Chellali a profondément laissé sa marque dans l'histoire et l'univers de la mode du pays.

La ville d’ocre rouge du Gourara

La cité d'ocre Timimoun dans la wilaya d'Adrar est emblématique des cités oasiennes du pays.

Les habitats troglodytes du Ghoufi

Dans la région chaouie de l'Aurès au nord-est de l'Algérie se situent les balcons du Ghoufi abritant des habitats troglodytes datant de près de quatre siècles.

Les basiliques d’Algérie

L'Algérie abrite deux basiliques catholiques sur ses côtes : la basilique Notre-Dame d'Afrique à Alger, ainsi que la basilique Saint Augustin à Annaba.

L’entraide traditionnelle de la touiza

La touiza est un système d'entraide collectif et de coopération traditionnelle qui permet de prêter une assistance occasionnelle à un membre de la communauté.

Belaredj et la réhabilitation du haïk

Après cinq années marquées par des prestations et initiatives mettant en valeur le haïk traditionnel, Belaredj tire sa révérence.

La Casbah d’Alger : Héritages et défis

Cet article fait partie de notre dossier sur la Casbah d'Alger. Pour lire la première section portant sur ses origines et ses caractéristiques, cliquez ici.

Voyage au coeur de la Casbah d’Alger

Inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1992, la Casbah d'Alger est un élément central de l'identité algéroise contemporaine.

INITIATIVES

Un street art engagé pour réhabiliter l’espace public

Véritable moyen d'expression créative, le street art est de plus en plus utilisé en Algérie dans le but de réhabiliter les édifices en véhiculant un message engagé.