Au Palais des Raïs d’Alger

874

Le Palais des Raïs ou Bastion 23, figure parmi les monuments historiques symboliques de la ville d’Alger et représente l’un des derniers témoins du prolongement géographique de la Casbah jusqu’à la mer.

Situé au niveau de la basse Casbah, l’histoire du palais remonte au XVIème siècle qui vit durant la période Ottomane de la Régence d’Alger le renforcement des remparts de la médina.

Le Palais des Raïs est constitué de trois palais (le palais 17 renfermant des vestiges de thermes romaines, 18 et 23) ainsi que de six douerates ou maisons traditionnelles mauresques (maisons 5, 7, 9, 11, 13 et 15). Le palais abrite des pièces d’artilleries érigées par le raïs Arnaute Mami. Renégat albanais devenu chef de flotte de la Régence d’Alger, ce dernier fut notamment célèbre pour la capture de la galère espagnole El sol en 1575, au bord de laquelle figurait l’écrivain Miguel de Cervantes.

Wassim – Chapiteau Mauresque

A partir de 1830, date de début de la colonisation française, le palais 18 abrita la résidence du commandant du génie civil, le consulat des États Unis d’Amérique ou encore une bibliothèque municipale.

Il faut alors attendre 1980 pour que le Ministère de la Culture entame les démarches visant à la restauration du monument qui abrite dès 1994 le Centre des arts et de la culture du Palais des Rais.

abdeka-dz – Bastion 23

Le palais est classé patrimoine national en 1991 et patrimoine universel de l’UNESCO en 1992.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire ici
Veuillez entrer votre nom ici